INVEEST – Contrat de performance énergétique : et si vous teniez la solution pour investir en toute sécurité ?

  • Actualités du projetX

26 mars 2021

L’industrie représente un tiers de l’énergie consommée en France, et de plus en plus de mesures réglementaires sont créées pour pénaliser les consommations énergétiques. L’efficacité énergétique de l’industrie, et en particulier celle de ses équipements, représente donc un levier économique et compétitif pour les entreprises industrielles.

Des investissements qui ne laissent pas de place à l’à-peu-près

Pour engager des travaux d’efficacité énergétique, l’industriel définit la stratégie ainsi que le plan d’action à suivre. Si ces travaux sont mal réalisés, par exemple si l’optimisation des procédés industriels est défaillante ou si l’efficacité énergétique des équipements n’est pas optimisée, il sera impossible d’atteindre les résultats d’économie d’énergie escomptés. 

Le CPE, une sécurité pour vos investissements

Afin de garantir durablement vos performances énergétiques, il est possible d’établir un Contrat de Performance Energétique (CPE) avec un opérateur en énergie, c’est-à-dire une société de services énergétiques ou bien un société opératrice de tiers investissement.  

Un CPE permet de sécuriser les économies d’énergie d’un projet. Chaque contrat est déterminé par une durée et par une garantie d’efficacité. Si l’objectif de performance énergétique n’est pas atteint à temps, l’opérateur paie une pénalité à l’entreprise. Si l’objectif est dépassé alors l’opérateur reçoit un intéressement aux économies supplémentaires réalisées. Cette dynamique incite le porteur de projet et l’opérateur à s’engager pleinement dans la transition énergétique, l’objectif étant de rentabiliser l’investissement initial voire même d’en tirer des bénéfices supplémentaires.

L’avantage d’un CPE est qu’il permet de changer d’échelle et de ne plus seulement penser les économies pour une chaîne de production mais pour l’ensemble d’un site. Il est ainsi plus simple de créer une véritable stratégie d’entreprise.

Autre avantage du CPE : sa souplesse. En effet, chaque contrat est unique et peut couvrir un large éventail d’actions :

  • l’optimisation des équipements, de l’éclairage au chauffage et à la ventilation, en passant par la production de froid
  • la modernisation et la maintenance de nouveaux équipements nécessaires à la mise en place de procédés industriels plus économes en énergie. 
  • le pilotage des consommations d’énergie

Vous aimeriez mettre en place un CPE pour votre entreprise mais vous êtes un peu désarmé face à la complexité de ce type de contrat ? La formation INVEEST  vous aide à y voir plus clair.

source : ADEME.


La formation INVEEST est à découvrir ici.

Retrouvez nos publications
en lien avec cet article

  • Un industriel Plans de transition sectoriels
    L'ADEME publie le Rapport final du Plan de transition sectoriel de l'industrie cimentière en France 28 janvier 2022

    Pour répondre à l'objectif de la 𝗦𝘁𝗿𝗮𝘁é𝗴𝗶𝗲 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗲 𝗕𝗮𝘀 𝗖𝗮𝗿𝗯𝗼𝗻𝗲 (SNBC) qui vise une réduction de -81% des émissions de gaz à effet de serre en 2050 (par rapport à 2015) pour l'ensemble de l'industrie française, le Service Industrie de l’ADEME élabore des 𝗣𝗹𝗮𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗦𝗲𝗰𝘁𝗼𝗿𝗶𝗲𝗹𝘀 (PTS) qui modélisent et analysent des trajectoires de décarbonation possibles pour les neufs secteurs les plus energo-intensifs, dont l’industrie cimentière. Télécharger le fichier

  • Un industriel Industrie bas-carbone Plans de transition sectoriels
    L'ADEME publie la synthèse du plan de transition sectoriel de l'industrie cimentière en France 23 novembre 2021

    Pour répondre à l'objectif de la Stratégie Nationale Bas Carbone (#SNBC) qui vise une réduction de -81% des émissions de gaz à effet de serre en 2050 (par rapport à 2015) pour l'ensemble de l'#industrie française, le Service Industrie de l’#ADEME élabore des Plans de Transition Sectoriels (PTS) qui modélisent et analysent des trajectoires de #décarbonation possibles pour les neufs secteurs les plus energo-intensifs, dont l’industrie #cimentière. A travers une démarche de co construction avec les acteurs de la filière, il ressort que les défis technologiques et économiques pour la décarbonation du secteur du #ciment à hauteur de -81%, sont importants. Avec sa vision à 360°, le PTS explore également les aspects indissociables de la transition : évolution de marchés, coûts, financement et emplois. Télécharger le fichier