Publication du décret d’application de l’article 29 de la loi énergie-climat du 8 novembre 2019

  • Actualités du projetX

Gratte-ciel avec fleurs et vegetation le long des balcons
11 juin 2021

Le décret d’application de l’article 29 de la loi énergie-climat du 8 novembre 2019 a été publié le 27 mai 2021. La France avait été novatrice avec les obligations de reporting des investisseurs définies dans le cadre de l’article « article 173-VI » de la Loi de transition écologique de 2015. Ces dispositions ont été mises à jour et complétées par l’article 29 de la loi énergie-climat en novembre 2019, dont le décret d’application vient d’être publié. Ce nouveau décret est le fruit d’une étroite coopération entre le ministère de la Transition écologique et le ministère de l’Économie, des finances et de la relance. Il a pour objet la « présentation des informations à publier sur les modalités de prise en compte dans la politique d’investissement des critères relatifs au respect d’objectifs environnementaux, sociaux et de qualité de gouvernance et sur les moyens mis en œuvre pour contribuer à la transition énergétique et écologique. ». Il tient compte des évolutions législatives européennes récentes et s’articule étroitement avec le règlement européen “SFDR”.

Le consortium Finance ClimAct salue l’ambition du nouveau décret, qui continue de placer la France comme pionnière sur le plan mondial en matière de réglementation des acteurs financiers, notamment sur la Transition écologique. Voici les principales dispositions du dispositif :

  • de nouvelles exigences en matière de gestion des risques et d’alignement relatifs à la biodiversité et au climat ;
  • davantage d’acteurs et d’activités inclus dans le champ d’application ;
  • des informations à fournir sur la gestion des risques de « durabilité » ou « ESG » ;
  • l’adoption d’un plan d’amélioration continue sur la prise en compte des critères ESG ;
  • le lien entre le rapport demandé au titre du décret et le « Climate Transparency Hub ».

Retrouvez nos publications
en lien avec cet article

  • Un industriel Industrie bas-carbone Plans de transition sectoriels
    L'ADEME publie un guide méthodologique pour l'élaboration d'un Plan de Transition Sectoriel 24 janvier 2024

    La transition vers un monde décarboné est un objectif primordial pour lutter contre le changement climatique. En France, la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) a établi des objectifs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans l'industrie de 81%, d'ici 2050 par rapport à 2015. Pour aider les parties prenantes à atteindre ces objectifs, l'ADEME a développé les Plans de Transition Sectoriels (PTS) pour les neuf filières industrielles les plus consommatrices d'énergie, y compris le sucre, le ciment, l'acier, l'aluminium, la chimie, le verre et le papier-carton. Ces plans ont permis de mobiliser l'ensemble des acteurs de chaque filière pour travailler, ensemble, à la construction de différents scénarios de décarbonation. Aujourd'hui, l'ADEME vient de publier un guide méthodologique pour aider les autres secteurs industriels à élaborer leur propre Plan de Transition Sectoriel, en s'appuyant sur les retours d'expérience des PTS précédemment réalisés. Ce guide permettra de structurer la transition vers un monde décarboné, en identifiant les enjeux et les besoins d'investissement de chaque filière, et en déterminant les conditions nécessaires pour mettre en œuvre cette décarbonation. Notez que la version anglaise de ce guide sera bientôt disponible. Télécharger le fichier

  • Un industriel Industrie bas-carbone Plans de transition sectoriels
    L'ADEME publie un mémo sur le plan du transition sectoriel du secteur papier-carton 26 juin 2023

    Les « Plans de Transitions Sectoriels », pilotés par l’ADEME, constituent l’une des actions du projet LIFE Finance ClimAct Ils ont pour objectif de favoriser l'investissement dans la décarbonation de l'industrie énergo-intensive française, en tenant compte des spécificités de chaque filière. Le secteur du papier-carton est responsable de 2% des émissions de GES de l’industrie avec moins de 2 MtCO2e/an : sa décarbonation passera principalement par la décarbonation du mix de chaleur (bois-énergie, biogaz ou chaudière électrique). En complément, d’autres leviers participeront à la baisse des émissions, notamment l’amélioration de l’efficacité énergétique et le développement de technologies moins matures comme la pompe à chaleur haute température. Télécharger le fichier