pile pile
Gratte-ciel Gratte-ciel
Drapeaux Drapeaux
Trois Trois

Finance ClimAct, des outils au service de nos ambitions

Le projet Finance ClimAct contribue à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale Bas Carbone de la France et du Plan d’action finance durable de l’Union Européenne. Il vise à développer les outils, méthodes et connaissances nouvelles permettant (1) aux épargnants d’intégrer les objectifs environnementaux dans leurs choix de placements, (2) aux institutions financières et à leurs superviseurs d’intégrer les questions climatiques dans leurs processus de décision et d’aligner les flux financiers sur les objectifs énergie-climat et (3) favoriser l’investissement dans l’efficacité énergétique et l’économie bas-carbone, promu par la Stratégie Nationale Bas-Carbone et le Pacte vert européen.

.

Actualités Toutes les actus
Publications
  • Un industriel Fixation d'objectifs climatiques +2
    Risques physiques et adaptation au changement climatique de l'industrie - Focus TRAVAILLEURS 29 avril 2022

    Le changement climatique et en particulier l’augmentation des évènements climatiques vont modifier les conditions de travail, tant en intérieur qu’en extérieur, les accès aux sites industriels, et accroitre les risques sur la santé et la sécurité des travailleurs. Ces impacts entraîneront des conséquences sur l’industrie, son activité et sa productivité, qu’il est nécessaire d’anticiper pour s’y préparer. L’ADEME a publié un mémo qui présente les notions liées aux risques physiques pour les travailleurs dans le secteur de l’industrie, les facteurs à considérer ainsi que les outils existants. Télécharger le fichier

  • Un industriel Fixation d'objectifs climatiques +2
    Risques physiques et adaptation au changement climatique de l'industrie - Focus TRANSPORTS 22 février 2022

    Les aléas climatiques ont des impacts sur l'industrie du transport. L'ADEME a publié un mémo qui synthétise leurs natures, les outils méthodologiques pour en mesurer l'impact et les facteurs à prendre en considération pour s'adapter au mieux à ces changements. Télécharger le fichier

  • Un industriel Industrie bas-carbone +2
    Analyse des différentes modalités d'application du Mécanisme d'Ajustement Carbone aux Frontières ("MACF") de l'Union Européenne. 8 février 2022

    Le sujet a été placé au cœur de l’agenda de la présidence française de l’UE : 𝗹’𝗮𝗽𝗽𝗹𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱’𝘂𝗻 𝗠é𝗰𝗮𝗻𝗶𝘀𝗺𝗲 𝗱’𝗔𝗷𝘂𝘀𝘁𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗖𝗮𝗿𝗯𝗼𝗻𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗙𝗿𝗼𝗻𝘁𝗶è𝗿𝗲𝘀 (« 𝗠𝗔𝗖𝗙 ») 𝗱𝗲 𝗹’𝗨𝗻𝗶𝗼𝗻 𝗘𝘂𝗿𝗼𝗽é𝗲𝗻𝗻𝗲. Dans le cadre du projet Finance ClimAct et du volet décarbonation de l’industrie, Oliver Sartor, PhD et Sylvain Sourisseau proposent une analyse des différentes modalités d’application du MACF telles qu’elles ont été proposées par la Commission européenne en juillet 2021. Dans un contexte de hausse du prix du CO2 et des nouvelles ambitions européennes en matière climatique (fitfor55), le MACF s’avère une mesure pertinente pour lutter contre les potentielles fuite de #carbone et répondre aux problèmes liés à l’allocation de quotas gratuits. Télécharger le fichier

  • +2
    Rapport non financier de l'UE : quelles sont les exigences provisoires de la norme climatique de l'EFRAG ? 28 janvier 2022

    Les exigences en matière de divulgation et de rapports ESG et de durabilité pour les sociétés cotées et non cotées prennent rapidement forme. La proposition CSRD a été publiée en avril 2021 et remplacera la directive sur les rapports non financiers (NFRD). Il s’agit d’un texte législatif transformateur, qui vise la plupart des grandes entreprises ayant leur siège en Europe ou cotées sur les marchés réglementés de l’UE et qui rend obligatoire la publication d’informations standardisées et auditées sur le développement durable. Le premier lot de documents de travail relatifs aux normes européennes de rapport sur le développement durable (ESRS) a été publié le 18 janvier 2022. Entre autres documents, la première ESRS sur le changement climatique est publiée, s’appuyant sur les recommandations de la TCFD et les normes de la GRI, inspirée par les initiatives SBTi et ACT et faisant référence aux protocoles sur les GES et aux normes ISO. L’EFRAG prévoit de soumettre un ensemble complet de projets de normes à la Commission européenne en 2022, qui devraient adopter le principe de « double matérialité » de la CSRD, couvrant à la fois les risques et les impacts pour les entreprises. Télécharger le fichier

  • Un industriel +2
    L'ADEME publie le Rapport final du Plan de transition sectoriel de l'industrie cimentière en France 28 janvier 2022

    Pour répondre à l'objectif de la 𝗦𝘁𝗿𝗮𝘁é𝗴𝗶𝗲 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗲 𝗕𝗮𝘀 𝗖𝗮𝗿𝗯𝗼𝗻𝗲 (SNBC) qui vise une réduction de -81% des émissions de gaz à effet de serre en 2050 (par rapport à 2015) pour l'ensemble de l'industrie française, le Service Industrie de l’ADEME élabore des 𝗣𝗹𝗮𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗦𝗲𝗰𝘁𝗼𝗿𝗶𝗲𝗹𝘀 (PTS) qui modélisent et analysent des trajectoires de décarbonation possibles pour les neufs secteurs les plus energo-intensifs, dont l’industrie cimentière. Télécharger le fichier

  • Reporting climat +2
    Le Climate Transparency Hub publie le mémo 3, synthétisant l’analyse d’alignement et de contributions de son rapport annuel 2020, étude sur l’état des pratiques, informations et données de reporting climat. 3 janvier 2022

    Le CTH a analysé les rapports caractérisés des 28 institutions françaises qui avaient pris part à cette participation volontaire en 2020 sur leur exercice 2019. L’étude fait un état de l’art exhaustif de leur reporting climatique et met en avant les pratiques les plus avancées. Cette première servira de référence pour constater leurs évolutions. Ce mémo, dernier d’une série de trois synthétisant les grands enseignements, se focalise sur l’analyse d’alignement et de contributions et en particulier : - Emissions de gaz à effet de serres associés aux investissements - Evaluation d’alignement - Evaluation des contributions Télécharger le fichier

Toutes les publications
Actualités Toutes les actus
Publications
  • Un industriel Fixation d'objectifs climatiques +2
    Risques physiques et adaptation au changement climatique de l'industrie - Focus TRAVAILLEURS 29 avril 2022

    Le changement climatique et en particulier l’augmentation des évènements climatiques vont modifier les conditions de travail, tant en intérieur qu’en extérieur, les accès aux sites industriels, et accroitre les risques sur la santé et la sécurité des travailleurs. Ces impacts entraîneront des conséquences sur l’industrie, son activité et sa productivité, qu’il est nécessaire d’anticiper pour s’y préparer. L’ADEME a publié un mémo qui présente les notions liées aux risques physiques pour les travailleurs dans le secteur de l’industrie, les facteurs à considérer ainsi que les outils existants. Télécharger le fichier

  • Un industriel Fixation d'objectifs climatiques +2
    Risques physiques et adaptation au changement climatique de l'industrie - Focus TRANSPORTS 22 février 2022

    Les aléas climatiques ont des impacts sur l'industrie du transport. L'ADEME a publié un mémo qui synthétise leurs natures, les outils méthodologiques pour en mesurer l'impact et les facteurs à prendre en considération pour s'adapter au mieux à ces changements. Télécharger le fichier

  • Un industriel Industrie bas-carbone +2
    Analyse des différentes modalités d'application du Mécanisme d'Ajustement Carbone aux Frontières ("MACF") de l'Union Européenne. 8 février 2022

    Le sujet a été placé au cœur de l’agenda de la présidence française de l’UE : 𝗹’𝗮𝗽𝗽𝗹𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱’𝘂𝗻 𝗠é𝗰𝗮𝗻𝗶𝘀𝗺𝗲 𝗱’𝗔𝗷𝘂𝘀𝘁𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗖𝗮𝗿𝗯𝗼𝗻𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗙𝗿𝗼𝗻𝘁𝗶è𝗿𝗲𝘀 (« 𝗠𝗔𝗖𝗙 ») 𝗱𝗲 𝗹’𝗨𝗻𝗶𝗼𝗻 𝗘𝘂𝗿𝗼𝗽é𝗲𝗻𝗻𝗲. Dans le cadre du projet Finance ClimAct et du volet décarbonation de l’industrie, Oliver Sartor, PhD et Sylvain Sourisseau proposent une analyse des différentes modalités d’application du MACF telles qu’elles ont été proposées par la Commission européenne en juillet 2021. Dans un contexte de hausse du prix du CO2 et des nouvelles ambitions européennes en matière climatique (fitfor55), le MACF s’avère une mesure pertinente pour lutter contre les potentielles fuite de #carbone et répondre aux problèmes liés à l’allocation de quotas gratuits. Télécharger le fichier

  • +2
    Rapport non financier de l'UE : quelles sont les exigences provisoires de la norme climatique de l'EFRAG ? 28 janvier 2022

    Les exigences en matière de divulgation et de rapports ESG et de durabilité pour les sociétés cotées et non cotées prennent rapidement forme. La proposition CSRD a été publiée en avril 2021 et remplacera la directive sur les rapports non financiers (NFRD). Il s’agit d’un texte législatif transformateur, qui vise la plupart des grandes entreprises ayant leur siège en Europe ou cotées sur les marchés réglementés de l’UE et qui rend obligatoire la publication d’informations standardisées et auditées sur le développement durable. Le premier lot de documents de travail relatifs aux normes européennes de rapport sur le développement durable (ESRS) a été publié le 18 janvier 2022. Entre autres documents, la première ESRS sur le changement climatique est publiée, s’appuyant sur les recommandations de la TCFD et les normes de la GRI, inspirée par les initiatives SBTi et ACT et faisant référence aux protocoles sur les GES et aux normes ISO. L’EFRAG prévoit de soumettre un ensemble complet de projets de normes à la Commission européenne en 2022, qui devraient adopter le principe de « double matérialité » de la CSRD, couvrant à la fois les risques et les impacts pour les entreprises. Télécharger le fichier

  • Un industriel +2
    L'ADEME publie le Rapport final du Plan de transition sectoriel de l'industrie cimentière en France 28 janvier 2022

    Pour répondre à l'objectif de la 𝗦𝘁𝗿𝗮𝘁é𝗴𝗶𝗲 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝗹𝗲 𝗕𝗮𝘀 𝗖𝗮𝗿𝗯𝗼𝗻𝗲 (SNBC) qui vise une réduction de -81% des émissions de gaz à effet de serre en 2050 (par rapport à 2015) pour l'ensemble de l'industrie française, le Service Industrie de l’ADEME élabore des 𝗣𝗹𝗮𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗦𝗲𝗰𝘁𝗼𝗿𝗶𝗲𝗹𝘀 (PTS) qui modélisent et analysent des trajectoires de décarbonation possibles pour les neufs secteurs les plus energo-intensifs, dont l’industrie cimentière. Télécharger le fichier

  • Reporting climat +2
    Le Climate Transparency Hub publie le mémo 3, synthétisant l’analyse d’alignement et de contributions de son rapport annuel 2020, étude sur l’état des pratiques, informations et données de reporting climat. 3 janvier 2022

    Le CTH a analysé les rapports caractérisés des 28 institutions françaises qui avaient pris part à cette participation volontaire en 2020 sur leur exercice 2019. L’étude fait un état de l’art exhaustif de leur reporting climatique et met en avant les pratiques les plus avancées. Cette première servira de référence pour constater leurs évolutions. Ce mémo, dernier d’une série de trois synthétisant les grands enseignements, se focalise sur l’analyse d’alignement et de contributions et en particulier : - Emissions de gaz à effet de serres associés aux investissements - Evaluation d’alignement - Evaluation des contributions Télécharger le fichier

Toutes les publications
Chiffres clés :

1000 acteurs du financement de l’efficacité énergétique formés sur la structuration
de projets d'efficacité énergétique et bas-carbone

09 secteurs français les plus énergivores couverts par un plan de transition sectoriel

98% des épargnants sollicités par leurs conseillers financiers sur leurs préférences
environnementales

14 secteurs les plus émissifs couverts
par ACT

10% du marché des produits financiers éligibles couvert par l’éco-label

18 millions d’euros de budget

60 conférences, webinaires et workshops pour disséminer nos travaux

50% des particuliers allouent une partie de leurs investissements
à des produits à caractère durable

Témoignages :

« Il est essentiel que les enjeux climatiques soient intégrés dans toutes les étapes de la chaîne de décision financière, depuis le choix des technologies dans les projets financés jusqu’à l’offre de produits d’épargne aux particuliers. Le projet #FinanceClimAct, porté par un consortium réunissant une large expertise environnementale et financière, va ainsi déployer un panel d’outils et structurer les initiatives qui accompagneront l’ensemble des acteurs du financement de l’économie (entreprises, épargnants, banques, assurances, fonds) vers un modèle plus durable. »

souligne Arnaud Leroy,
Président de l’ADEME

Le consortium